Mayotte illegal migrants

fullscreen infos

Mayotte illegal migrants

It's a secret life, but it's still a life. Which sums up the day-to-day existence of the 60,000 illegal immigrants living on Mayotte, a small French territory located in the Comoro archipelago in the south of the Indian Ocean. Most come from the neighboring Comoro Islands, and make up a third of Mayotte's population, providing cheap labor in the mainly informal economy. Many come from Anjouan Island, the nearest coastline of which is only a 70 km sea crossing away. In Anjouan, the State is in decay, salaries go unpaid, electricity is lacking and work almost non-existent. The Island lives precariously with a trickle of money from its diaspora population, which includes the illegal workers on Mayotte. On French Mayotte, though, there are arrests every day. The government sends 16,000 migrants back each year. And yet lives manage to take root in a mix of rebellion and fatality born from the injustice and misery of their vulnerable, clandestine existence.

__________

Mayotte (376 km2) se situe au sud de l'Océan Indien, entre le nord de Madagascar et le nord du Mozambique.

Contrairement aux trois autres îles de l'archipel des Comores (Grande Comore, Mohéli, Anjouan) dont elle constitue une des entités et qui est colonie française depuis la deuxième moitié du XIXème siècle, Mayotte, lors de la consultation pour l'indépendance de 1974, vote pour rester française.

Elle reste dans le giron de La France au grand dam de l'Union des Comores.

Plusieurs résolutions, non contraignantes, sont adoptées par l'ONU, donnant raison à cette dernière. Mais le statu quo perdure.

En 2011, Mayotte devient le 101ème département français.

La circulation des Comoriens entre les îles a toujours existé. Les liens familiaux sont ténus. Mais les différences de niveaux de vie entre les Comores et Mayotte s'accroissent.

Le PIB/hab. est de 1500 $ aux Comores en 2016 contre 10 600 $ à Mayotte en 2014 - montants en $ à parité de pouvoir d'achat (PPA).

L'instauration en 1995 d'un visa obligatoire (dit « visa Balladur ») aux conditions d'obtention drastiques pour les Comoriens fait de la plupart d'entre eux des illégaux à Mayotte.

L'argent de la diaspora n'en demeure pas moins vital.

Beaucoup font en outre la traversée pour des raisons sanitaires.                

Les nouveaux arrivants prennent tous les risques, moyennant environ 300€, pour venir depuis les côtes d'Anjouan (à 70km) à bord de kwassas kwassas, de petites embarcations d'une dizaine de mètres destinées à la pêche et souvent bondées.

On estime à au moins 12 000, le nombre de personnes mortes en tentant la traversée depuis 1995.

Les « sans-papiers », majoritairement comoriens, constituent plus d'un tiers de la population de Mayotte.

Les expulsions sont quotidiennes et explosent les records nationaux (16 000 en 2007, plus de 24 000 en 2011 pour une population d'environ 256 000 personnes).

Des vies s'ancrent pourtant, dans la précarité liée à la clandestinité.

Reportage réalisé en 2008.

COMORES - La ville et le port de Mutsamudu, capitale d'Anjouan, l'île comorienne d'où les sans-papiers partent vers Mayotte.

COMORES - Des enfants jouent autour d'une lampe à pétrole lors d'un délestage à Mutsamudu, capitale d'Anjouan.

Des femmes et leurs enfants préparent un mariage dans la cour d'une maison à Domoni, sur l'île d'Anjouan (Comores).

Sur la place publique de la médina de Domoni, Anjouan (Comores), durant un concert.
 

COMORES - Bords de mer à Mutsamudu, capitale d'Anjouan.

Dans le Nyumakele, région pauvre du sud d'Anjouan. Cet ado de 16 ans était lycéen à Mayotte. Expulsé il y a quelques mois, il rêve d'y retourner.

Mayotte - Petite Terre et le lagon vus de la barge qui la relie à Grande Terre.

Une fabrique de kwassa-kwassa à Anjouan (Comores).

Comores, Anjouan - Un jeune couple pose dans sa boutique installée dans un container, commerce monté grâce à l'argent gagné à Mayotte.

Un sans-papiers Comorien montre le bidonville de Kaweni à Mayotte.

MAYOTTE - Dans le bidonville de Kaweni, habité essentiellement par des sans-papiers Comoriens.

MAYOTTE - Dans le bidonville de Kaweni, habité essentiellement par des sans-papiers Comoriens.

Des sans-papiers Comoriens au pied du bidonville de Kaweni, Mayotte.

Des enfants de sans-papiers Comoriens devant les boîtes aux lettres du bidonville de Kaweni.

Des enfants de Comoriens sans-papiers dans le quartier Mogoni à Combani, au centre de Mayotte.
 

Quartier Mogoni, Combani. Le père de cette famille de Comoriens est arrivé dans les années 80, sa femme en 2000. Les enfants y sont nés.
 
 

Quartier Rwanda à Vahibe. Le petit garçon au centre vit ici avec sa tante depuis que sa mère a été expulsée, il y a deux mois.
 

M'tsapere - Le banga (la chambre), d'un étudiant comorien, quartier Bonovo. Il risque l'expulsion alors qu'il n'est allé qu'une fois à Anjouan.

Mamoudzou - Des gendarmes emmènent des passagers d'un kwassa kwassa qui vient d'être appréhendé au large de Mayotte.

La derniere chatouilleuse de Mayotte, Zaina Meresse (G) durant la visite du secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo au Conseil général de Mayotte.

Le préfet de Mayotte Denis Robin (D) sur le tarmac de l'aéroport de Pamandzi.

Dzaoudzi, MAYOTTE - Les acteurs de la lutte contre l'immigration clandestine sont réunis à la case Rocher.

Des sans-papiers expulsés de Mayotte sur le bateau qui arrive à Anjouan.

Des sans-papiers qui viennent d'être arrêtés en mer sont ramenés dans un hors-bord de la PAF.
 

MAYOTTE - Combani - Un sans-papiers Comorien blessé lors d'un accident du travail. Il n'ose pas aller à l'hopital de peur de se faire expulser.

Ce tailleur comorien sans-papiers travaille pour une société mahoraise. Ici dans le banga où il vit avec son fils, né et scolarisé à Mayotte.

MAYOTTE - Des mécaniciens Comoriens sans-papiers travaillent dans un garage clandestin à Majicavo.

The girl of an undocumented Comorian couple in Kiama (hell) area, Combani, Mayotte.

MAYOTTE, Vahibe - Dans le quartier appelé Petite Terre ou Rwanda, habité par des anjouanais en situation irrégulière.

MAYOTTE - Un panneau publicitaire pour une compagnie aerienne à l'entrée de Mamoudzou.

Un sans-papiers Comorien prend la pose devant le bidonville de Kaweni à Mayotte.

fullscreen

COMORES - La ville et le port de Mutsamudu, capitale d'Anjouan, l'île comorienne d'où les sans-papiers partent vers Mayotte.

COMORES - Des enfants jouent autour d'une lampe à pétrole lors d'un délestage à Mutsamudu, capitale d'Anjouan.

Des femmes et leurs enfants préparent un mariage dans la cour d'une maison à Domoni, sur l'île d'Anjouan (Comores).

Sur la place publique de la médina de Domoni, Anjouan (Comores), durant un concert.
 

COMORES - Bords de mer à Mutsamudu, capitale d'Anjouan.

Dans le Nyumakele, région pauvre du sud d'Anjouan. Cet ado de 16 ans était lycéen à Mayotte. Expulsé il y a quelques mois, il rêve d'y retourner.

Mayotte - Petite Terre et le lagon vus de la barge qui la relie à Grande Terre.

Une fabrique de kwassa-kwassa à Anjouan (Comores).

Comores, Anjouan - Un jeune couple pose dans sa boutique installée dans un container, commerce monté grâce à l'argent gagné à Mayotte.

Un sans-papiers Comorien montre le bidonville de Kaweni à Mayotte.

MAYOTTE - Dans le bidonville de Kaweni, habité essentiellement par des sans-papiers Comoriens.

MAYOTTE - Dans le bidonville de Kaweni, habité essentiellement par des sans-papiers Comoriens.

Des sans-papiers Comoriens au pied du bidonville de Kaweni, Mayotte.

Des enfants de sans-papiers Comoriens devant les boîtes aux lettres du bidonville de Kaweni.

Des enfants de Comoriens sans-papiers dans le quartier Mogoni à Combani, au centre de Mayotte.
 

Quartier Mogoni, Combani. Le père de cette famille de Comoriens est arrivé dans les années 80, sa femme en 2000. Les enfants y sont nés.
 
 

Quartier Rwanda à Vahibe. Le petit garçon au centre vit ici avec sa tante depuis que sa mère a été expulsée, il y a deux mois.
 

M'tsapere - Le banga (la chambre), d'un étudiant comorien, quartier Bonovo. Il risque l'expulsion alors qu'il n'est allé qu'une fois à Anjouan.

Mamoudzou - Des gendarmes emmènent des passagers d'un kwassa kwassa qui vient d'être appréhendé au large de Mayotte.

La derniere chatouilleuse de Mayotte, Zaina Meresse (G) durant la visite du secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo au Conseil général de Mayotte.

Le préfet de Mayotte Denis Robin (D) sur le tarmac de l'aéroport de Pamandzi.

Dzaoudzi, MAYOTTE - Les acteurs de la lutte contre l'immigration clandestine sont réunis à la case Rocher.

Des sans-papiers expulsés de Mayotte sur le bateau qui arrive à Anjouan.

Des sans-papiers qui viennent d'être arrêtés en mer sont ramenés dans un hors-bord de la PAF.
 

MAYOTTE - Combani - Un sans-papiers Comorien blessé lors d'un accident du travail. Il n'ose pas aller à l'hopital de peur de se faire expulser.

Ce tailleur comorien sans-papiers travaille pour une société mahoraise. Ici dans le banga où il vit avec son fils, né et scolarisé à Mayotte.

MAYOTTE - Des mécaniciens Comoriens sans-papiers travaillent dans un garage clandestin à Majicavo.

The girl of an undocumented Comorian couple in Kiama (hell) area, Combani, Mayotte.

MAYOTTE, Vahibe - Dans le quartier appelé Petite Terre ou Rwanda, habité par des anjouanais en situation irrégulière.

MAYOTTE - Un panneau publicitaire pour une compagnie aerienne à l'entrée de Mamoudzou.

Un sans-papiers Comorien prend la pose devant le bidonville de Kaweni à Mayotte.

Mayotte illegal migrants

It's a secret life, but it's still a life. Which sums up the day-to-day existence of the 60,000 illegal immigrants living on Mayotte, a small French territory located in the Comoro archipelago in the south of the Indian Ocean. Most come from the neighboring Comoro Islands, and make up a third of Mayotte's population, providing cheap labor in the mainly informal economy. Many come from Anjouan Island, the nearest coastline of which is only a 70 km sea crossing away. In Anjouan, the State is in decay, salaries go unpaid, electricity is lacking and work almost non-existent. The Island lives precariously with a trickle of money from its diaspora population, which includes the illegal workers on Mayotte. On French Mayotte, though, there are arrests every day. The government sends 16,000 migrants back each year. And yet lives manage to take root in a mix of rebellion and fatality born from the injustice and misery of their vulnerable, clandestine existence.

__________

Mayotte (376 km2) se situe au sud de l'Océan Indien, entre le nord de Madagascar et le nord du Mozambique.

Contrairement aux trois autres îles de l'archipel des Comores (Grande Comore, Mohéli, Anjouan) dont elle constitue une des entités et qui est colonie française depuis la deuxième moitié du XIXème siècle, Mayotte, lors de la consultation pour l'indépendance de 1974, vote pour rester française.

Elle reste dans le giron de La France au grand dam de l'Union des Comores.

Plusieurs résolutions, non contraignantes, sont adoptées par l'ONU, donnant raison à cette dernière. Mais le statu quo perdure.

En 2011, Mayotte devient le 101ème département français.

La circulation des Comoriens entre les îles a toujours existé. Les liens familiaux sont ténus. Mais les différences de niveaux de vie entre les Comores et Mayotte s'accroissent.

Le PIB/hab. est de 1500 $ aux Comores en 2016 contre 10 600 $ à Mayotte en 2014 - montants en $ à parité de pouvoir d'achat (PPA).

L'instauration en 1995 d'un visa obligatoire (dit « visa Balladur ») aux conditions d'obtention drastiques pour les Comoriens fait de la plupart d'entre eux des illégaux à Mayotte.

L'argent de la diaspora n'en demeure pas moins vital.

Beaucoup font en outre la traversée pour des raisons sanitaires.                

Les nouveaux arrivants prennent tous les risques, moyennant environ 300€, pour venir depuis les côtes d'Anjouan (à 70km) à bord de kwassas kwassas, de petites embarcations d'une dizaine de mètres destinées à la pêche et souvent bondées.

On estime à au moins 12 000, le nombre de personnes mortes en tentant la traversée depuis 1995.

Les « sans-papiers », majoritairement comoriens, constituent plus d'un tiers de la population de Mayotte.

Les expulsions sont quotidiennes et explosent les records nationaux (16 000 en 2007, plus de 24 000 en 2011 pour une population d'environ 256 000 personnes).

Des vies s'ancrent pourtant, dans la précarité liée à la clandestinité.

Reportage réalisé en 2008.

Mayotte illegal migrants

fullscreen infos
COMORES - La ville et le port de Mutsamudu, capitale d'Anjouan, l'île comorienne d'où les sans-papiers partent vers Mayotte.
COMORES - Des enfants jouent autour d'une lampe à pétrole lors d'un délestage à Mutsamudu, capitale d'Anjouan.
Des femmes et leurs enfants préparent un mariage dans la cour d'une maison à Domoni, sur l'île d'Anjouan (Comores).
Sur la place publique de la médina de Domoni, Anjouan (Comores), durant un concert.
 
COMORES - Bords de mer à Mutsamudu, capitale d'Anjouan.
Dans le Nyumakele, région pauvre du sud d'Anjouan. Cet ado de 16 ans était lycéen à Mayotte. Expulsé il y a quelques mois, il rêve d'y retourner.
Mayotte - Petite Terre et le lagon vus de la barge qui la relie à Grande Terre.
Une fabrique de kwassa-kwassa à Anjouan (Comores).
Comores, Anjouan - Un jeune couple pose dans sa boutique installée dans un container, commerce monté grâce à l'argent gagné à Mayotte.
Un sans-papiers Comorien montre le bidonville de Kaweni à Mayotte.
MAYOTTE - Dans le bidonville de Kaweni, habité essentiellement par des sans-papiers Comoriens.
MAYOTTE - Dans le bidonville de Kaweni, habité essentiellement par des sans-papiers Comoriens.
Des sans-papiers Comoriens au pied du bidonville de Kaweni, Mayotte.
Des enfants de sans-papiers Comoriens devant les boîtes aux lettres du bidonville de Kaweni.
Des enfants de Comoriens sans-papiers dans le quartier Mogoni à Combani, au centre de Mayotte.
 
Quartier Mogoni, Combani. Le père de cette famille de Comoriens est arrivé dans les années 80, sa femme en 2000. Les enfants y sont nés.
 
 
Quartier Rwanda à Vahibe. Le petit garçon au centre vit ici avec sa tante depuis que sa mère a été expulsée, il y a deux mois.
 
M'tsapere - Le banga (la chambre), d'un étudiant comorien, quartier Bonovo. Il risque l'expulsion alors qu'il n'est allé qu'une fois à Anjouan.
Mamoudzou - Des gendarmes emmènent des passagers d'un kwassa kwassa qui vient d'être appréhendé au large de Mayotte.
La derniere chatouilleuse de Mayotte, Zaina Meresse (G) durant la visite du secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo au Conseil général de Mayotte.
Le préfet de Mayotte Denis Robin (D) sur le tarmac de l'aéroport de Pamandzi.
Dzaoudzi, MAYOTTE - Les acteurs de la lutte contre l'immigration clandestine sont réunis à la case Rocher.
Des sans-papiers expulsés de Mayotte sur le bateau qui arrive à Anjouan.
Des sans-papiers qui viennent d'être arrêtés en mer sont ramenés dans un hors-bord de la PAF.
 
MAYOTTE - Combani - Un sans-papiers Comorien blessé lors d'un accident du travail. Il n'ose pas aller à l'hopital de peur de se faire expulser.
Ce tailleur comorien sans-papiers travaille pour une société mahoraise. Ici dans le banga où il vit avec son fils, né et scolarisé à Mayotte.
MAYOTTE - Des mécaniciens Comoriens sans-papiers travaillent dans un garage clandestin à Majicavo.
The girl of an undocumented Comorian couple in Kiama (hell) area, Combani, Mayotte.
MAYOTTE, Vahibe - Dans le quartier appelé Petite Terre ou Rwanda, habité par des anjouanais en situation irrégulière.
MAYOTTE - Un panneau publicitaire pour une compagnie aerienne à l'entrée de Mamoudzou.
Un sans-papiers Comorien prend la pose devant le bidonville de Kaweni à Mayotte.
Top